Demande d’interdiction du prosulfocarbe par plusieurs organisations

Le prosulfocarbe, herbicide très volatile, contamine, chaque année, des cultures sur lesquelles il n’est pas utilisé, notamment des cultures bio. Les désherbages chimiques d'automne sur les céréales ont commencé et, malgré la demande de suspension des autorisations de mise sur le marché formulée en juin par les signataires de ce communiqué de presse, rien n’a été fait pour empêcher de nouvelles contaminations. En 2020, 80 000 euros de récoltes ont été détruites sans que ni l’Etat, ni les assureurs ne puissent indemniser les agriculteurs et agricultrices victimes (faute d’identification des responsables à l’origine de la pollution). Les paysans bio, représentés par la FNAB, et leurs coopératives, représentées par Forébio, s’allient à l’association Générations Futures pour demander aux préfets l’interdiction immédiate de tous les produits à base de prosulfocarbe afin d’éviter de nouvelles destructions de récoltes biologiques.

Lien : https://www.fnab.org/espace-presse/retrouvez-ici-tous-nos-communiques/1131-cp-traitements-d-automne-en-agriculture-les-prefets-de-departements-doivent-interdire-le-prosulfocarbe-en-urgence-sur-leur-territoire

15 octobre 2021